UMR 8135 CNRS - INaLCO

Recherche par thème

Les recherches au Llacan sont organisées en trois thèmes qui consistent en un ensemble de projets de recherche et un programme de réunions qui vise à créer une synergie entre les projets.

Thème 1 : Analyse grammaticale et typologie

L’analyse grammaticale des langues de l’Afrique, avec la documentation de leur diversité, est une des tâches principales du laboratoire Llacan. Celle-ci porte la plupart du temps sur des langues pas ou peu décrites pour lesquelles les chercheurs du Llacan doivent produire des descriptions de première main nécessitant des missions de terrain. Un nombre important de projets est donc organisé autour de l’élaboration de l'analyse grammaticale d’une langue africaine.
Les autres projets de ce thème visent à étudier des phénomènes grammaticaux d’un point de vue comparatif ou typologique ou à améliorer la méthodologie et la théorie de l’analyse grammaticale. En savoir plus...

Thème 2 : Comparatisme, typologie et reconstruction

Avec plus de 2000 langues vivantes, la mosaïque linguistique africaine reste pourtant le parent pauvre des études comparatistes à l’échelle mondiale. Les récentes remises en cause de la classification canonique de Greenberg (1963) (notamment Dimmendaal 2008, 2011) sont basées davantage sur la faiblesse des arguments traditionnellement avancés que sur la présentation de faits nouveaux. Ainsi par exemple, l’apparentement des langues Mandé au phylum Niger-Congo est-il désormais considéré comme douteux car non prouvé.
Une des tâches du présent programme sera de procéder à l’évaluation rigoureuse de ces questions, en utilisant des moyens informatiques sans précédent. En savoir plus...

Thème 3 : Littératures en langues africaines, théorie littéraire et pratiques langagières

Le programme est dédié à l’analyse des langues africaines dans leurs contextes culturels et prioritairement à travers des textes littéraires – oraux et écrits. Il s’inscrit dans une approche globale de ces littératures et se veut une contribution à l’élaboration d’une théorie des littératures en langues africaines en articulation avec la linguistique, les théories littéraires et l’analyse du discours. Il inclut des interrogations sur le rôle de la littérature dans la transmission des langues africaines à plusieurs niveaux : enseignements universitaires en France et notamment à l’INALCO, coopération avec des acteurs institutionnels de la recherche en Afrique, travail en liaison étroite avec des représentants de la société civile.
En savoir plus...

Projet transversal : corpus et bases de données

L’activité scientifique du laboratoire repose, depuis sa création en 1994, sur la collecte et l’analyse de données textuelles et lexicales dans un grand nombre de langues africaines. Ces dernières années, plusieurs projets de corpus et de bases de données ont émergé, certains financés par l’ANR, d’autres par le laboratoire lui-même. Ainsi s’est créée petit à petit une expertise dans la gestion (Toolbox, Elan) puis le développement de logiciels d’annotation et de bases de données (Elan-CorpA), ainsi que dans la conception de projets impliquant de manière centrale la création de ressources textuelles ou lexicales en ligne.

En parallèle avec le lancement de divers projets “Corpus” par l’ANR, et les projets de la France de rejoindre les institutions européennes à travers l’association à CLARIN-ERIC, la structuration de la communauté des créateurs et utilisateurs de corpus écrits et oraux est devenue un enjeu, représenté par la création des Très Grandes Infrastructures (TGIR Adonis, Corpus-IR), et au sein de l’IR-Corpus, par la création de Consortiums visant à faire émerger des standards et des bonnes pratiques conformes aux standards européens et internationaux. En savoir plus...