UMR 8135 CNRS - INaLCO

Amélie DEPARIS

Doctorante USPC - INALCO,
Sous la direction de Nicolas QUINT (LLACAN),
Intitulé de la thèse : Le Croissant linguistique, contact entre langue d’oc et langue d’oïl dans l’aire gallo-romane : étude des traits linguistiques significatifs et de leurs représentations en cartographie.

Cursus universitaire

Thèmes de recherche

Expérience professionnelle - Stages

Mémoires

Cursus Universitaire

  • 2018 – à ce jour : Doctorante, INALCO.
  • 2016 - 2018 : Master en Sciences du Langage parcours Recherche à l’Université Grenoble-Alpes.
  • 2013 - 2016 : Licence en Sciences du Langage parcours Recherche à l’Université Grenoble-Alpes.
  • 2012 - 2013 : Diplôme d’Accès aux Études Universitaires option A (DAEU A) à l’Université Stendhal, Grenoble 3.

Thèmes de recherche

  • Linguistique de terrain
  • Linguistique descriptive
  • Cartographie
  • Langues gallo-romanes

Expérience professionnelle - Stages

  • 2018 : Stage de Master 2 financé en dialectologie à GIPSA-lab UMR 5216, Grenoble, dans le cadre de l’ANR ECLATS « Extraction automatisée des Contenus géoLinguistiques d'ATlas et analyse Spatiale : application à la dialectologie ». Sujet du stage : étude étymologique et motivationnelle des désignations de l’aulne, du bouleau, du châtaignier, de l’érable, du frêne et du hêtre dans l’aire gallo-romane, issues de l'Atlas Linguistique de la France et réalisation de cartes interprétatives (lexicales et motivationnelles) à partir de différents outils d’édition et comparaison avec les cartes élaborées grâce à l’outil d’interpolation spatiale développé dans le cadre du projet.
  • 2017 : Stage de Master 1 financé en dialectologie à GIPSA-lab UMR 5216, Grenoble, dans le cadre de l’ANR ECLATS « Extraction automatisée des Contenus géoLinguistiques d'ATlas et analyse Spatiale : application à la dialectologie ». Sujet du stage : étude étymologique et motivationnelle des désignations du chêne, du pin et du sapin dans l’aire gallo-romane, issues de l'Atlas Linguistique de la France avec premier test de cartographie manuelle par des logiciels d’édition et test avec l’outil en préparation dans le cadre du projet.
  • 2016 : Stage de Licence non financé en dialectologie à GIPSA-lab UMR 5216, Grenoble. Sujet du stage : Étude d’un corpus d’un parler ardéchois situé à Saint-Symphorien-de-Mahun (07), village placé à la limite occitane et francoprovençale. Élaboration d’un premier questionnaire pour la collecte de noms dialectaux d’animaux et de plantes sauvages avec la création d’un second corpus obtenu par une enquête semi-directive afin de collecter du lexique à partir de récits de vie. Réalisation de l’enquête de terrain et transcription phonétique en API des données dialectales collectées.

Mémoires

  • Deparis, A. (2018). Étude exploratoire des étymologies et des motivations sémantiques relatives aux désignations d’arbres issues de l’Atlas Linguistique de la France (ECLATS- Projet ANR-15-CE38-0002-01). (Mémoire de maîtrise). Université Grenoble-Alpes.
  • Deparis, A. (2017). La motivation sémantique : étude de la carte des désignations du chêne issue de l’Atlas Linguistique de la France dans le cadre du projet ECLATS (Projet ANR-15-CE38-0002-01). (Mémoire de maîtrise). Université Grenoble-Alpes.