Documentation comparative des parlers Myènè

Carte liguistique du Gabon
La documentation comparative des parlers myènè est un projet de recherches du LLACAN (UMR 8135 du CNRS) en collaboration avec l’Université Omar Bongo. Il s’agit d’un grand projet de documentation (« major documentation project ») financé par l’ELDP (Endangered Languages Documentation Programme), qui résultera en un ensemble important et diversifié d’enregistrements transcrits de tous les aspects de la communication en les six variantes myènè, à savoir l’adjumba, l’enenga, le galwa, le mpongwe, le nkomi et l’orungu. Cette documentation servira par la suite en tant que corpus pour une étude grammaticale approfondie du myènè. Le projet a démarré le premier février 2010 et continuera jusqu’au fin janvier 2013.
Le myènè appartient à la famille bantoue. Dans la classification référentielle des langues bantoues de Guthrie, le myènè est connu sous le sigle B10. La zone où le myènè est traditionellement parlé est colorée en jaune clair sur la carte linguistique ci-contre.

A l’heure actuelle notre documentation comporte un ensemble divers d’évènements communicatifs, dont des conversations libres, des énoncés élicités, des récits personnels, des entretiens (entièrement en myènè), des discours de procédure, des discours formels et de la littérature. Pour chaque session de documentation, nous disposons au moins d’un fichier sonore, quelques photos et un ensemble de métadonnées détaillés. Parfois il y a aussi un enregistrement vidéo et un fichier de transcriptions/traductions en ELAN. Un point fort dans la documentation actuelle est l’enregistrement de l’épopée d’Oréniga en nkomi, dont vous pouvez regarder l’introduction ici. Une fois le projet terminé, l’ensemble de la documentation sera déposé aux archives ELAR, où elle sera librement accessible pour tout le monde.