Linguistique et Langues Africaines (LLA) est une revue internationale en linguistique des langues africaines. Ses contenus sont sélectionnés selon un processus de lecture double aveugle et diffusés en accès libre.


Objectifs et thématique

Fondée en 2015, Linguistique et Langues Africaines (LLA) est publiée par LLACAN (Langage, langues et cultures d’Afrique, UMR 8135), unité mixte de recherche du CNRS et de l'Institut national des langues et civilisations orientales (Inalco).

LLA est un lieu d’échange et de réflexion pour les linguistes qui travaillent en phonologie, morphologie, syntaxe, pragmatique ou sémantique des langues africaines. L’objectif principal de LLA est de développer la connaissance et la compréhension de la vaste diversité linguistique qui existe sur le continent africain, dont une grande partie demeure sous-documentée. Les propositions d’articles doivent s'appuyer sur des données empiriques (p. ex. des données primaires de terrain ou des données collectées dans des corpus). Le débat sur des sujets théoriques y trouve sa place aussi dans la mesure où il aide à éclairer les données et reste accessible aux lecteurs et lectrices non spécialistes d’un courant théorique. Tous les courants théoriques sont les bienvenus. LLA est également intéressée par des travaux historico-comparatifs, par des propositions afférentes à une ou plusieurs aires linguistiques ou par des études dans le domaine de l’ethnolinguistique.

LLA publie des articles, des notes de terrain et des comptes rendus en anglais et en français. Les auteur.e.s qui souhaitent soumettre une proposition dans une autre langue sont prié.e.s de contacter la revue au préalable. Les propositions soumises sont évaluées via une lecture double aveugle par des pairs extérieurs au comité de rédaction.


Comment soumettre une proposition

Les propositions sont à envoyer à llafrique@cnrs.fr. Au moment d’être soumise à LLA, une proposition ne doit pas être en cours d’évaluation par une autre publication.

Chaque article doit comporter un résumé et 5 mots-clés en anglais, en français et, le cas échéant, dans la langue de l’article. Les notes de terrain et les comptes rendus ne doivent pas dépasser 20 000 et 10 000 signes respectivement.

Les propositions doivent arriver en fichier docx et pdf (merci de nous contacter si vous préférez soumettre un manuscrit en LaTeX). Elles doivent être anonymisées.


Références bibliographiques

Les auteur.e.s sont prié.e.s d’utiliser le format auteur.e.s-an pour les citations dans le texte et en note et de faire suivre leur article d’une liste de tous les travaux cités en ordre alphabétique. Voici quelques exemples :

Ouvrage : Baker, Mark C., 1988, Incorporation: A Theory of Grammatical Function Changing, Chicago, University of Chicago Press. — Cité : Baker (1988).

Ouvrage collectif : Sitoe, Bento & Armindo Ngunga (éd.), 2000, Relatório do II Seminário sobre a padronização da ortografia de línguas moçambicanas, Maputo, Editora escolar. — Cité : Sitoe & Ngunga (2000).

Actes de colloque : Bechhaus-Gerst, Marianne & Fritz Serzisko (éd.), 2007, Cushitic and Omotic, Papers from the International Symposium on Cushitic and Omotic Languages, Cologne, Jan. 6-9, 1986, Hambourg, Buske. — Cité : Bechhaus-Gerst & Serzisko (2007).

Ouvrage avec des auteurs de statut différent : Kießling, Roland (avec la contrib. de Bong Marcellus Wung), 2011, Verbal Serialisation in Isu (West-Ring) ―a Grassfields Language of Cameroon, Cologne, Köppe. — Cité : Kießling (2011).

Ouvrage, édition différente de la 1re : Shopen, Timothy (éd.), 20072 [1985], Language Typology and Syntactic Description 3: Grammatical Categories and the Lexicon, Cambridge, CUP. — Cité : Shopen (2007).

Thèse de doctorat : Rugemalira, Josephat, 1993, Runyambo Verb Extensions and Constructions on Predicate Structure, Thèse de doctorat, Berkeley, University of California Berkeley. — Cité : Rugemalira (1993)

Mémoire de master : Kaajan, Marianne, 2012, The Verbal System of Sangu, a Bantu Language from South-West Tanzania, Mémoire de master, Leyde, Universiteit Leiden. — Cité : Kaajan (2012).

Article : Cuervo, María Cristina, 2015, Causatives without a cause, Syntax 18, 4 : 388 424. — Cité : Cuervo (2015).

Chapitre d’ouvrage : Mchombo, Sam A., 2007, Argument binding and morphology in Chichewa, dans Frederick Hoyt, Nikki Seifert, Alexandra Teodorescu & Jessica White (éd.), Morphosyntax of Underrepresented Languages, Stanford, CSLI. — Cité : Mchombo (2007).

Communication de colloque : Fogwe-Chibaka, Evelyn & Pius Akumbu, 2012, Unreleased final consonants in Bezen, Communication au DoBeS Workshop, Nimègue, 6 juillet 2012. — Cité : Fogwe-Chibaka & Akumbu (2012).

Page web : Kleinewillinghöfer, Ulrich, 2015, Samba Duru Languages. En ligne : https://www.blogs.uni-mainz.de/fb07-adamawa/adamawa-languages/samba-duru-group/samba-duru-languages (dernier accès : 15 octobre 2019). — Cité : Kleinewillinghöfer (2015).

Manuscrit non publié : Ebner, Elzear, 1939, Kisutu Grammatik. Mission Magagura, Tanganyika, Manuscrit non publié. — Cité : Ebner (1939).